Hector McNeil - 1984 IPM

PEINTURE À L'HUILE

Huile originale sur masonite disponible et

300 édition limitée signée/numérotée

sur papier lustré doux sans acide

hector mcneil 1984 IPM.jpg

Dave et moi sommes allés voir maman et papa au combat de labour. L'air était vif, on pouvait entendre le grincement du cuir et le cliquetis des chaînes du harnais et le reniflement silencieux du cheval avec un "Gee" et un "Haw" crié de temps en temps. Parfois, vous pouviez entendre un laboureur hurler : "Bess va là-bas !"

J'ai adoré ces sons !

Les yeux aussi se sont régalés. Il y avait des tentes colorées pour abriter les différentes expositions, dont beaucoup arboraient des drapeaux d'entreprise claquant dans la brise, tandis que les paysans et les villes assistaient aux démonstrations de prouesses agricoles. Les agriculteurs voient de gros équipements imposants avec des étiquettes de prix plus élevées tandis que les représentants des ventes essaient de lui soutirer plus de dollars bancaires, tandis que son épouse regarde les expositions de travaux manuels et d'arts culinaires.

Le nez, de temps en temps, reçoit une bouffée légèrement malodorante qui est suivie rapidement par des odeurs alléchantes des stands de nourriture. . . . les concessions de bonbons. . les machines à pop-corn. . .il y en a pour tous les goûts.

Hector McNeil, un commissaire-priseur bien connu, labourait avec un attelage de chevaux belges. Des chiffons suspendus aux morceaux, battent au vent pour éloigner les mouches embêtantes.

J'aime l'apparat de tout l'événement. J'assiste à des compétitions de labour depuis mon enfance dans les années 50. Le temps passe vite quand on s'amuse et nous l'étions ce jour là ! TA ! TA ! Pour l'instant! Jenny