PEINTURE ACRYLIQUE SUR TOILE

~ Original disponible
~ 300 signé et numéroté
Tirages en édition limitée
Deux laboureurs discutant dans le champ
twoplowmanchatting.jpg

Richmond Farms, Newbury, a organisé des « Horse Days » afin que le public puisse voir comment les agriculteurs travaillaient le sol et plantaient des cultures avant que les tracteurs à moteur à essence ne soient utilisés. Dave et moi avions l'impression d'être transportés dans le temps. Tout le monde parlait du « bon vieux temps » mais d'après ce que j'ai observé, les « bons vieux jours » étaient remplis de dur labeur.

La journée a commencé fraîche avec un peu de brouillard au sol. Lorsque les brumes ont été brûlées par le soleil, la journée est devenue de plus en plus chaude. Les chevaux et les maîtres avaient besoin d'une pause. Ces deux vieux amis avaient beaucoup à discuter. . . la météo, les récoltes, le prix des semences et les réglementations gouvernementales en constante évolution.

En tant que jeune garçon de ferme, John Kenneth Galbraith a enduré l'ennui de marcher rangée après rangée derrière la charrue. Il voulait plus que cela de la vie, car même après tout le travail acharné, il y avait les caprices de la météo puis du marché.

Ken a suivi des cours d'agriculture à St. Thomas au collège qui s'appelait plus tard l'école secondaire Arthur Voaden, puis au Collège d'agriculture de l'Ontario à Guelph pour étudier l'agriculture, puis l'économie agricole. Pendant qu'il fréquentait les deux, Galbraith est devenu journaliste pour le St. Thomas Times-Journal. Lorsque Ken a commencé, une nouvelle page pour les agriculteurs a été lancée et Ken a écrit une chronique régulière et interviewé des agriculteurs de premier ordre de la région. Il allait souvent dans les champs et interviewait le fermier sur place ou dans la laiterie ou pendant qu'ils se préparaient pour le marché.

J'ai pensé que cette peinture des deux laboureurs en train de discuter aurait pu être Galbraith menant une interview sur le terrain, j'ai donc utilisé une partie de la peinture sur la couverture de « Est-ce que ça paie ? » – plus de deux cents interviews que Galbraith a écrites en 1925-1932.

J'espère que ce tableau vous rappellera de bons souvenirs. Si vous êtes intéressé à lire les interviews écrites par Galbraith,

« Est-ce que ça paie ? » est disponible en ligne à www.jennyphillipsdutton.ca ou en envoyant un courriel à jennyphillips@golden.net